Installer un interrupteur va-et-vient

Vous souhaitez commander un même point lumineux via deux interrupteurs à deux endroits différents ? Cette opération est plus communément appelée « va-et-vient ». Voici la procédure pour installer un système et des interrupteurs va-et-vient en toute simplicité.

Pourquoi mettre en place une installation va-et-vient ?

Installer un système va-et-vient permet d’allumer ou d’éteindre une ampoule avec deux interrupteurs et cela indépendamment de l’état de ces derniers. Très pratique, ce type d’installation est souvent utilisé dans les grandes pièces, les couloirs ou encore les escaliers (pour éviter justement les va-et-vient inutiles). L’installation d’un système et d’interrupteurs va-et-vient nécessite la modification du raccordement électrique standard.

Quelles sont les étapes d’installation d’un circuit va-et-vient ?

Le montage d’un va-et-vient est simple. Il consiste, comme nous l’avons précisé, en deux points de commande bien distincts qui seront placés de part et d’autre d’une pièce ou d’un couloir (à proximité immédiate des accès). Pour ceci, procurez-vous deux interrupteurs va-et-vient (ils sont équipés de 3 bornes contrairement aux interrupteurs classiques qui n’en possèdent que 2, ce qui permet aux interrupteurs va-et-vient de communiquer entre eux).

Attention, avant de mettre en place votre nouveau circuit électrique, coupez l’alimentation électrique au disjoncteur du tableau de répartition.

va-et-vien-schemas-de-base

Le schéma ci-dessus, vous explique les principales étapes d’installation d’un système va-et-vient.

Étape 1 Le passage des câbles et le raccordement

  • Le fil neutre (bleu) et le fil de terre ne sont pas concernés par l’installation du va-et-vient. En effet, ils relient le luminaire au tableau électrique.
  • La phase (rouge), issue du disjoncteur, alimente le premier interrupteur. Elle doit être acheminée à la borne du premier interrupteur où elle sera connectée. Bien souvent, l’endroit où la connexion a lieu est repéré L.
  • Les deux rose et violet sont les navettes. Elles permettent la communication entre les deux interrupteurs et font passer le courant (soit l’une soit l’autre, suivant la position de l’appareil).
  • Du deuxième interrupteur part un fil que l’on appelle retour lampe: c’est le fil qui prend le relais en fonction de la position des deux interrupteurs et qui a pour mission de transiter le courant jusqu’à l’ampoule. Son rôle est très important, mais il doit absolument être accompagné des deux fils navettes qui font passer les électrons d’un interrupteur à l’autre.
  • De l’ampoule repart le neutre jusqu’à l’alimentation (disjoncteur). Ce petit dernier gère le courant de retour du circuit et s’assure de récupérer les électrons en totalité envoyés par la phase.

Étape 2  Montage de l’interrupteur et finition

Dans un second temps, il vous faudra monter le mécanisme de l’interrupteur. Vissez le mécanisme dans son logement après avoir pris soin de replier correctement les fils pour qu’ils ne soient pas coincés entre le fond de boîte et l’inter. Pour information, la forme des rainures de montage permet d’ajuster précisément la position du mécanisme. Clipsez l’enjoliveur sur le mécanisme. Une fois les deux interrupteurs installés, vous pouvez rétablir le courant.

Outils et matériaux nécessaires : un tournevis d’électricien, une pince coupante, une pince à dénuder, interrupteurs va-et-vient.

Besoin de vous équiper ? Rendez-vous dans notre boutique en ligne.

Publicités